INSPIRATIONS GASTRONOMIQUES

 

LA CUISINE DE MAPIE

"J'ai tellement lu la cuisine de Mapie que mon exemplaire n'était plus que charpie. J'ai du le faire relier deux fois. je me félicite que cet immense classique, devenu introuvable, soit enfin réédité. j'y ai trouvé le meilleur de la cuisine française, le plus simple aussi. la cuisine de Mapie : de très grandes recettes mises à la portée de tous, la virtuosité d'un piano à l'usage de ceux qui n'ont pas forcément appris le solfège."  Paul Bocuse, Collonges, février 2004.

 

Il est vrai que les adeptes de la cuisine de Mapie était bien malheureux avant la réédition de 2004 et encore plus avant l’arrivé des bouquinistes en ligne.

Ma grand-mère et ma mère avaient chacune un exemplaire de la cuisine de Mapie, un simple livre de poche sans image, assez jauni. La plupart des repas en famille étaient donc élaborée en suivant une ou deux recettes de cette « bible culinaire familiale ». Quand j’ai quitté la maison pour m’installer, j’ai écumé les bouquinistes pour trouver le précieux ouvrage et pouvoir moi aussi continuer à réaliser les fameuses recettes. Chez les bouquinistes spécialisés en cuisine, il y avait même une liste d’attente !!! Je dois dire que désespérée, j’avais commencé à recopier à la main cet ouvrage quasiment mythique dans la famille.

 

A l’arrivée des sites de bouquinistes en ligne sur internet, j’ai réussi à me procurer enfin le sésame qui m’a été expédié par une librairie située à New York !!! Qu’importe, je l’avais enfin. Je pouvais donc régulièrement m’y plonger. En 2004, l’ouvrage a enfin été réédité. Je l’ai offert à mon frère, à nos meilleurs amis… Ce fut un Noël Mapie pour tous.

 

Pourquoi un tel engouement me direz-vous ? Tout simplement parce que dans la cuisine de Mapie tout est simple dans la réalisation, tout est harmonieux dans les goûts, tout est parfait dans les instructions. C’est LE livre qui est en permanence dans ma cuisine et rien ne l’égal à mes yeux.

 

Pour la petite histoire, Mapie (née en 1901-1972), femme assez excentrique, fut l’initiatrice des fiches cuisines du magazine « Elle ». Elle fut une des premières à faire une émission TV de cuisine. Le fameux poche que j’avais tant de mal à dénicher s’était pourtant vendu à 500 000 ex dans les années 60…

 

 

Si vous n’avez pas « La cuisine de Mapie » dans votre bibliothèque, vous savez ce qu’il vous reste à faire…